Au service de la construction et de l'industrie

A quelle humidité le bois se stabilise t-il ? Il est hygroscopique

aa
A quelle humidité le bois se stabilise t-il ?
aa

Matériau hygroscopique, le bois va se stabiliser à une humidité d’équilibre qui sera fonction du climat dans lequel il se trouve.

aa
aa

Un climat se définit par deux paramètres principaux, la température et l’humidité relative (HR) de l’air – parfois appelée degré hygrométrique – et un paramètre secondaire, la vitesse de l’air qui permettra de favoriser ou non les échanges de vapeur d’eau entre le bois et l’air.

 

Ainsi, pour un climat donné sous abri (hors projections d’eau liquide), l’humidité du bois se stabilisera au bout d’un certain temps à une humidité d’équilibre, et ce, quelle que soit l’essence de bois.

 

Les courbes ci-après permettent de la déterminer.

aa
aa

Ainsi, à une température de 20 °C et à une humidité relative de l’air de 60 %, l’humidité du bois se stabilisera autour de 11 %.

 

La vitesse à laquelle la pièce de bois atteindra cette humidité d’équilibre dépend certes de sa section, de l’essence de bois et des conditions de stockage. Cependant, quand un vieux paysan vous expliquera que son bois est « on ne peut plus sec » car stocké depuis l’époque de son grand-père dans sa grange, vous saurez qu’il ne peut être plus sec que les conditions climatiques dans lequel il a été entreposé !

 

Des valeurs moyennes sont reprises dans les DTU et permettent de conclure que, sauf saison exceptionnelle, l’humidité d’une pièce de bois située sous abri à BREST ne descendra jamais en dessous de 19 %.

 

Une charpente à NICE verra son bois se stabiliser toute l’année autour de 15 % tandis qu’à TOULOUSE, le bois se stabilisera autour de 12 % l’été et autour de 21 % l’hiver. 
aa
aa
aa

Les DTU indiquent généralement les taux d’humidité auxquels le bois doit être mis en œuvre en fonction de sa destination.

aa
aa

Gardez enfin toujours à l’esprit qu’au-delà d’une humidité du bois de 18 % - 20 %, les conditions sont réunies pour que commencent à se développer les champignons …

 

Pour la mesurer, la méthode par dessiccation à 103±2 °C est la bonne selon NF EN 13183-1. Cependant, si vous ne voulez pas réquisitionner le four familial pendant plusieurs jours, la méthode la plus rapide (et acceptée par les DTU) consiste à utiliser un humidimètre à pointes (méthode résistive). Mais attention, celles-ci doivent être suffisamment longues pour pénétrer le cœur du bois et à pointes isolées en partie courante pour que la lecture ne soit pas polluée par les variations d’humidité en surface. Méfiez-vous des experts qui ne mesurent l’humidité qu’en surface sur quelques mm et concluent à une humidité trop importante …

aa