Au service de la construction et de l'industrie

Identification des essences de bois

Identification microscopique des essences de bois
A
Les observations microscopiques permettent de mettre en évidence la structure cellulaire des tissus, celle-ci présentant des caractéristiques propres pour chaque essence de bois.

Au préalable, des coupes fines au microtome sont effectuées selon les 3 plans ligneux : radial, transversal, tangentiel, afin d'analyser les composants des tissus.

La coupe en section radiale met en évidence les ponctuations : orifices de la paroi cellulaire permettant aux vaisseaux, aux rayons ligneux et aux trachéides de communiquer entre eux et par lesquels circule la sève.

La coupe transversale s'effectue perpendiculairement au tronc (par conséquent aux cernes) afin d'observer les couches cellulaires composant le bois de la moelle à l'écorce.

Le plan tangentiel montre les éléments verticaux (trachéides) et les éléments horizontaux (rayons).
A
coupe de bois espace espace Coupe de bois
A
Coupe transversale de PeuplierCoupe tangentielle de SapinCoupe transversale de Frêne
Coupe transversale de Peuplier
(Genre Populus)
(x 20 - stéréo-microscope)
Coupe tangentielle de Sapin
(Abies alba)
(x 40)
Coupe transversale de Frêne
(Genre Fraxinus)
(x 40)
Coupe transversale de MélèzeCoupe transversale d'AngélimCoupe transversale d'Acajou
Coupe transversale de Pin sylvestre
(Pinus sylvestris)
(x 40 - stéréo-microscope)
Coupe transversale d'Angélim
(Hymenolobium spp)
(x 20 - stéréo-microscope)
Coupe transversale d'Acajou
(Khaya spp)
(x 60 - stéréo-microscope)
espace
Coupe transversale de Chêne espace Coupe transversale de Châtaigner espace Coupe transversale de Mukulungu
Coupe transversale de Chêne
(Quercus sp)
(x 60 - stéréo-microscope)
Coupe transversale de Châtaigner
(Genre Castanea)
(x 40 - stéréo-microscope)
Coupe transversale de Mukulungu
(Genre Autranella)
(x 80 - stéréo-microscope)
A
Les analyses microscopiques révèlent des éléments intéressants pour la détermination de l'essence tels que les ponctuations ou la présence de canaux résinifères chez les résineux.

Les ponctuations consistent en une fente minuscule dans les parois faisant communiquer les cellules adjacentes entre elles. Celles-ci permettent à la sève de circuler et présentent des formes différentes selon l'essence de bois.

Pour exemple, les résineux possèdent chacun un type de ponctuation caractéristique dont la forme varie d'une essence à une autre : type cupressoïde, type taxodioïde, type picéoïde, type pinoïde, type fenestriforme. A noter: plusieurs essences peuvent présenter le même type de ponctuation.
A
Ponctuation colonisée par un hyphe espace Ponctuations picéoïdes espace Ponctuations pinoïdes
Ponctuation colonisée par un hyphe
(x 400)
Ponctuations picéoïdes
(x 1000)
Ponctuations pinoïdes
(x 1000)
A
Peuplier - ponctuations intervasculaires alternées polygonales espace Ponctuations picéoïdes
Ponctuation intervasculaires alternées de forme polygonale
(x 400)
Ponctuations picéoïdes
épaississements spiralés au sein des trachéides secondaires
(x 400)
Ponctuations picéoïdes espace Pin sylvestre - ponctuations de champs de croisement fenestriformes
Ponctuations aréolées
(x 1000)
Ponctuations de champ de croisement fenestriformes et
trachéides radiales à parois dentées
(x 1000)
A
A
Coupe transversale de SapinCoupe transversale d’ÉpicéaCoupe transversale de Peuplier
Coupe transversale de Sapin
(Abies alba)
Absence de canal résinifère normal
(x100)
Coupe transversale d’Épicéa
(Picea abies)
Présence de canaux résinifères normaux
Bordés de cellules sécrétrices (vertes)
(x100)
Coupe transversale de Peuplier
(Populus alba)
(x100)
Coupe transversale de MélèzeCoupe transversale de MélèzeMukulungu - fibres, vaisseaux et parenchymes en bandes
Coupe transversale de Mélèze
Bleu de méthylène
Passage du bois de printemps au bois d'été brutal
(x 100)
Coupe transversale de Mélèze
(x 100)
Coupe transversale de Mukulungu
Fibres, vaisseaux et cellules de parenchyme en bandes
(x 100)
A