Au service de la construction et de l'industrie
Lexique mycologique
A
A

Abaxial : arête opposée au point d'attache d'une spore sur le stérigmate

Aciculaire : en forme d'aiguille
Aculéolé : hérissé de petits aiguillons
Acuminé : en forme d'épine, terminé en pointe

Adaxial : arête de la spore située du côté de son point d'attache avec le stérigmate
Adné : lames ou pores adhérant au pied (stipe) sur toute ou partie de leur épaisseur

Allantoïde : en forme de saucisse (cylindracé-arqué)
Alutacé : qui a la couleur du cuir naturel, d'un beige jaunâtre peu propre mais assez clair
Alvéole : petit creux rappelant les constructions des abeilles et ornant les surfaces lisses des morilles, plus profond qu'une fossette ou une scrobicule (adj : alvéolé)

Amygdaliforme : en forme de graine d'amande. Uniquement en microscopie pour les spores dont la base est largement arrondie et le sommet pointu
Amyloïde : élément se teintant en noirâtre-violet au contact avec le réactif


Anneau apical : Epaississement annulaire situé près du sommet de l'asque
Anneau : Reste de voile partiel réunissant le stipe et la marge piléique dans la jeunesse, subsistant sur le stipe sous forme de membrane (adj : annelé)
Anse d'anastomose : boucle

Appendice hilaire : partie de la spore qui s'attache au stérigmate de la baside
Apicule : point d'attache pointu de la spore au stérigmate
Apode : dépourvu de pied (syn : Sessile) 
Apophyse : petite saillie à l'extrémité du stérigmate qui est en fait l'ébauche de la spore


Arachnéen : (= Arachnoïde, Aranéeux) formé de fins filaments, soit entrecroisés, soit parallèles, comme ceux constituant une toile d'araignée
Aréole : petite tache circulaire et délimitée d'une autre teinte que l'étendue environnante
A
B

Baside : cellule reproductrice contenant les spores chez les Basidiomycètes

Bisporique : basides ne comptant que deux spores (la plupart en ont quatre)

Botuliforme : en forme de saucisse (syn : allantoïde)
Boucle : petit élément qui de profil ressemble à une boucle à l'extrémité d'un hyphe situé à la jonction de l'hyphe concomitant


A
C

Canaliculé : stipe creusé à l'intérieur et se trouvant un fin canal en son centre, la surface est rayée de fins sillons
Carpophore : terme désuet désignant le sporophore (stipe, chapeau, lames, etc.)

Conchoïde : en forme de coquille de bivalve
Concrescents : champignons poussant ensemble, se recouvrant ou se soudant plus ou moins partiellement 
Confluent : zone ou plusieurs arrondis fongiques se réunissent pour former une croûte
Connés : minimum de deux champignons soudés ensemble 
Coriace : consistance du cuir, tenace, résistant, plutôt dur, mais pas forcément rigide
Cordonnet mycélien : groupe d'hyphes du mycélium organisés en pseudo-radicelle (radicelle = petit cordon visible à l’œil nu)

Crénelé : muni de dentelures, de créneaux

Cyanophile
: couleur bleue que prennent les cellules par le Bleu coton
Cystide : cellule stérile rencontrée surtout dans l'hyménium (possibilité d'en trouver sur le chapeau et sur le pied)


A
D

Dextrinoïde : élément (spore, hyphe etc.) se colorant en orange brunâtre après passage au réactif

Dendrophyse : extrémité d'un hyphe ramifié comme les racines d'un arbre, au niveau de l'hyménium

Diagnose : contient les caractères les plus importants (retrait des non spécifiques) sous forme de résumé et permettant de séparer les espèces entre elles et de décrire rapidement le champignon étudié
Dichotomique : divisé en deux branches
Dimitique : système hyphal ayant deux types d'hyphes différents (génératifs et squelettiques)


A
E

Échinulé : garni de petites pointes

Effusé : se répand vers l'extérieur en sortant

Ellipsoïdale : en forme d’un ellipsoïde de révolution, forme allongée ET symétrique (toute les coupes optiques de ce type de spore sont des ellipses) (syn : elliptique)

Espèce : unité hiérarchique de base, ici pour le règne fongique

Excavé
: creusé profondément
Excentrique : hors du centre (pied non centré sur le chapeau)
Excentré : situé loin du centre, surtout utilisé pour signifier la position du pied par rapport au chapeau
Exsudat : sécrétion visqueuse d'un champignon ou de consistance plus ferme, parfois aussi cristalline, de couleur variable 

A
F

Farineux : rappel de la farine (odeur et saveur). Recouvert d'un très fin poudroiement presque invisible à la loupe. Ne pas confondre avec pruineux
Fasciculés :  réunis en faisceaux par le stipe
Fauve : teinte roux chaud UNIQUEMENT

Feuillet
: lame ou lamelle

Filamenteux : formé de filaments
Fibre : ensemble d’éléments filamenteux
Filiforme : en forme de fil (grêle surtout pour le stipe)
Fimbrié : finement frangé / érodé  / effiloché / orné de poils courts
Fistuleux : creusé d'un petit canal

Fongique : tout se qui se rapporte aux champignons


A
G

Galbé : Dont le profil de l'arête présente des courbes. Se dit des lames, généralement aiguës à la marge, dont l'arête est d'abord concave, puis, à peu près à mi-longueur, inverse sa courbure et devient convexe pour finalement s'arrondir plus ou moins au pied. Une telle arête dessine une sorte de S couché et extrêmement allongé.

Génératif : hyphe présent chez tous les champignons car structure de base donnant naissance aux autres types d'hyphes et habituellement à parois minces
Gercé : Craquelé, crevassé, fendillé) Dont la surface est munie de gerçures

Glabre : Dépourvu de poils, aussi courts soient-ils

Grêle
: étroit ET allongé

Guttation
: sécrétion de gouttelettes sur les poils, soies etc. conditionnée par un fort degré d'humidité de l'air ambiant (évaporation impossible)
Guttulé : marqué de petites taches arrondies semblables à des gouttelettes, d'une autre couleur que le fond
Guttule : petite gouttelette
A
H

Hile : point d'insertion d'une spore sur le stérigmate

Humus : couche de sol enrichie en matière organique

Hyalin : élément prenant l'aspect presque transparent après passage au réactif
Hyménium : couche monocellulaire fertile ( = "peau" du champignon)
Hyménophore : surface portant l'hyménium
Hyphe conjonctif : hyphe très ramifié non septé, à parois épaisses et présente dans les systèmes hyphaux trimitiques
Hyphe gléoplère :  renferme des gouttelettes huileuses
Hyphe skeletoligative : hyphe squelettique ramifiée
Hyphe squelettique : hyphe à paroi épaisse (presque pleine), peu ramifiée et dépourvue de cloison

Hyphe : ensemble de cellules à la chaîne, fusionnées ou non, et constituant le mycélium
A
L

Lame : feuillet de la face intérieure du chapeau
Lamelle : lame de dimension moyenne
Lamellé : muni de lames ou lamelles

Lignicole : vivant sur le bois
Lignivore : espèce de champignon se nourrissant du bois en désagrégeant surtout la lignine, provoquant ainsi de la pourriture sur le bois attaqué
Lisse : élément ne portant pas d'ornementation

Lucifuge : n'aime pas la lumière
Luisant : dont la surface est brillante mais pas nécessairement unie, glabre ou dépourvue d'ornementation)

Lyocystide : cystide à parois épaisses solubles dans le KOH à 10 %
A
M

Macroscopique
 : se distingue à l’œil nu voire à la loupe

Mélanosporé : spores en tas noires, très peu d'espèces à spores vraiment noires (majorité des Coprins par exemple, classiquement considérés comme mélanosporés ont en réalité des spores purpurin-noirâtre, bistre-purpuracé, bistre-noirâtre mais jamais noires) 
Melzer : réactif chimique utilisé pour révéler le caractère amyloïde ou dextrinoïde des éléments -spores, hyphes, ornementation etc.) 
Mérulioïde : hyménophore plissé – poré, à sommets fertiles

Microscopique : qui peut être observé au microscope

Monomitique : système hyphal constitué uniquement d'hyphes génératifs

Mycélium : partie végétative du champignon constituée de filaments mycéliens eux-mêmes constitués d'hyphes. Le mycélium est enfoui dans le sol, bois ou substrat (adj : mycélien)

A
O

Oblong : environ deux à trois fois plus long que large

Ornementation
: ensemble des ornements existants à la surface d'un organe (pied, chapeau, spore, etc.)

Ovoïde : en forme d’œuf 
A
P

Pédicelle : filament plus ou moins long ornant les spores de certaines vesses-de-loup

Pied : base plus ou moins allongée sur laquelle est montée la partie principale du champignon (syn : stipe)

Pluriguttulées
: se dit des spores qui présentent plusieurs guttules (petites inclusions à contour bien régulier, rond ou elliptique ne tranchant pas sur le contour général par sa teinte (ou infiniment peu) mais seulement par sa réfringence ou son apparence huileuse

Ponctuation : ornementation caractérisée par un ensemble de points ou d'accidents plus ou moins ponctiformes. Ensemble de points constituant cette ornementation
Pore germinatif : Zone plus claire, parfois un peu aplatie au sommet de la spore où la paroi est amincie, à l’opposé de l’apicule, et d’où sortira une hyphe lors de la germination
Pore : ouverture ou orifice sur différents éléments (tubes des Polypores, sommet de certaines spores etc.) (adj : poré)

Pruine : très fine couche sous forme de poudre mate donnant un aspect glauque à la surface de certains organes
Pruineux : recouvert de pruine, c'est à dire présentant un effet de poudroiement irrésoluble à l'œil et même à la loupe (ne veut pas dire farineux ou poudré)

Pseudoamyloïde : absorbant fortement l'iode et s'y colore de la teinte même de ce milieu, c'est à dire en brun-rougeâtre
A
R

Radical : dirigé, orienté suivant un rayon

Réseau
: structure dont les parties sont reliées entre elles comme les mailles d'un filet
Résupiné : Se dit d'un champignon qui a une croissance inversée et qui offre en haut les parties généralement situées en bas ou d'un carpophore sans pied couché entièrement sur son substrat
Réticulé : orné d'un réseau en dentelles ou orné d'un système de lignes ou de crêtes plus ou moins saillantes en forme de mailles de filet

Rhizomorphe : filaments d'un mycélium réunis en cordons.

Rouille : de couleur rouge orangé brunâtre

Rugueux : couvert d'aspérités ou de granulations, non lisse


A
S

Scrobicule : fossette

Sécédentes : se décollant facilement du pied (terme utilisé pour les lames adnées) 
Septé : cloisonné
Septum : cloison entre deux cellules

Spore : unité microscopique représentant la semence du champignon et qui assure sa propagation
Sporée : ensemble des millions d'unités de dissémination (spores) d'un champignon
Sporophore : appareil sexué du champignon portant les spores. Partie visible du champignon 

Squélétoïde : hyphe à parois épaisses et à lumière étroite, généralement hyphes génératifs normalement cloisonnés, mais pas nécessairement bouclés

Stérigmate : appendice terminal se trouvant au sommet de la baside et supportant la spore, en général au nombre de 4 
Stipe : (pied du champignon)

Subiculum: support sous forme de petit tapis feutré plus ou moins aranéeux s'étendant autour de la base du stipe ou autour des sporophores, S'applique chez les espèces résupinées
Substrat : support sur lequel pousse un champignon (bois, milieu nutritif en laboratoire, bois, humus, etc.)

Système hyphal : ensemble des hyphes composant le mycélium du champignon. Peut être mono,di ou tri-mitique


A
T

Tenace : qui résiste à la rupture mais ne veut pas dire rigide.
Tétrasporé/tétrasporique : produisant/portant 4 spores

Tomenteux : chapeau ou/et pied couvert(s) de fins poils plus ou moins feutrés

Trimitique : système hyphal composé des trois types d'hyphes (génératifs, conjonctifs et squelettiques

Tube : petit tuyaux parallèle et cylindrique garnissant la surface inférieure du chapeau (dans lequel sont produites les spores sous le chapeau des Polypores) (adj : tubuleux)


A
U

Uni : dépourvu "d'accident" tel fibrille, écailles, granulation, striation, etc.

Utriforme : en forme d'outre ou de vase


A
V

Velu : couvert de poils plutôt longs
Verruciforme :  mamelon en forme de verrue (petit, étroit et obtus) ou hyphe présentant des verrues
Verrue : excroissance obtuse plus ou moins longue ornant certaines spores OU lambeau du voile général laissé sur le chapeau
Verruculeux : orné de petites verrues (verrucules)
Verruqueux : orné de verrues
Versicolore : de plusieurs couleurs

Voile général
: enveloppe recouvrant le champignon dans son jeune stade persistant sous forme de résidu au pied (volve) ou sur le chapeau (verrues) au stade adulte
Voile partiel : membrane filamenteuse recouvrant le champignon (hyménium) dans son jeune stade pouvant persister sous forme d'anneau
Volve : membrane épaisse entourant totalement le chapeau et le pied de certains champignons à l'état jeune et qui se déchire irrégulièrement quand le pied s'allonge, vestige laissé par le voile général